A Propos de ECAM

Entreprises du Cameroun (ECAM) est le premier Mouvement Patronal Camerounais dédié à la défense des intérêts des Petites et Moyennes Entreprises dans un environnement où les problèmes de la PME ont été jusqu’alors ignorés.

Environ 460 entreprises membres

Deuxième patronat le plus influent du secteur privé, ses prises de positions sur les questions des Accords de Partenariat Economique ou encore la croissance et le chômage font de lui un acteur non négligeable du monde des affaires camerounais. Cette activité pour la défense des intérêts PME et des TPE a fait de ECAM un mouvement attractif à telle enseigne qu’E.CAM compte aujourd’hui dans son « écosystème » près de 460 entreprises œuvrant dans plusieurs secteurs d’activités que ce soit le bois, les NTIC, l’agriculture, l’agro-industrie, les BTP, le transit maritime, les services, etc.

Une équipe de bâtisseurs composite

ECAM a vocation à regrouper toutes les composantes de l’économie camerounaise :

  1. Les Toutes Petites Entreprises ;
  2. Les Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries ;
  3. Les grandes et très grandes entreprises privées qui travaillent avec les PME ;
  4. Les entreprises parapubliques ;
  5. L’entrepreneuriat féminin ;
  6. Les entreprises de la diaspora ;
  7. Les Start-up.

Notre Vision : Une œuvre fédératrice

Ayant pour maître-mot l’unité efficace de toutes les sphères économiques camerounaises, ECAM a pour ambition de Replacer la PME au cœur de la société en vue du développement économique du Cameroun. Cette vision se résume en 04 points :

  1. Privilégier l’écoute des adhérents pour mieux défendre leurs intérêts.
  2. Contribuer aux formations et informations nécessaires au développement de leurs affaires
  3. Institutionnaliser le dialogue avec le secteur public en vue de l’amélioration du climat des affaires
  4. Mener à bien toutes les actions renforçant l’intérêt collectif en pratiquant l’ouverture sur les partenaires

Notre Mission

  1. Organiser et regrouper les PME TPE et PMI, afin de leur procurer une tribune. Cette mission de rassemblement des entrepreneurs et des chefs d’entreprise en quête de représentation efficace entraîne un ensemble de métiers qui concernent : la formation, l’information, la réflexion collective, l’ouverture à la connaissance, la représentation, la défense, la négociation, le lobbying, le réseautage et surtout l’accompagnement
  2. Informer et former nos membres afin de les rendre compétitifs
  3. S’engager pour influencer, notamment sur les questions d’emploi décent, de formation, d’investissement, de redéploiement de la dépense publique, de la compétitivité des entreprises, du climat des affaires seront au cœur des débats et des actions etc

Une structure organique participative

ECAM dispose des statuts, d’un règlement intérieur et d’un code de conduite modernes démocratiques. Ces textes régissent le fonctionnement des organes suivant :

  1. Une assemblée générale qui est l’organe souverain du mouvement
  2. Un conseil d’administration qui définit et oriente la politique du patronat
  3. La direction générale qui est l’organe permanent du mouvement
  4. Des commissions spécialisées proactives travaillant sur les domaines de préoccupation des membres. Les commissions contribuent à préparer les politiques à moyen et long terme.
  5. Un commissariat aux comptes garant d’une fidèle des comptes aux adhérents.

Des perspectives en construction

A partir d’une analyse minutieuse de l’économie camerounaise, nous nous engageons à mettre en place les projets prioritaires suivants :

  1. un système d’information multidisciplinaire nécessaire au développement des affaires,
  2. une banque d’informations sur la situation des entreprises et de l’économie suivant une approche sectorielle
  3. une université du patronat vouée notamment à la formation professionnelle des cadres d’entreprises
  4. une élaboration de programme spécifique de parrainage des PME-PMI par les grandes entreprises pour le renforcement de leur compétitivité,
  5. la mise en place des outils de développement des relations d’affaires entre les entreprises camerounaises et les entreprises de grandes économies et des économies émergentes.
  6. des actions renforçant l’intérêt collectif et l’ouverture sur les partenaires institutionnels nationaux et internationaux
  7. un cadre de réflexion et de débats sur les préoccupations des entreprises
  8. des actions de nature à renforcer la notoriété et le prestige du mouvement
  9. un engagement en faveur de la responsabilité sociale et environnementale
  10. un soutien à l’action collective en faveur de l’intégration régionale
  11. un cadre de réflexion et de débats sur les préoccupations des entreprises
  12. un cadre de réflexion et de débats sur les préoccupations des entreprises

    C’est dans ce cadre que le mouvement ECAM a mis sur pied une conciergerie de la PME, une cellule d’intelligence économique et une association des startuper parrainée par le patronat. ECAM s’est par ailleurs déployé dans l’organisation des évènements tels que le diner-débat bimestriel E-TALK et le Forum International dédié à la PME, Pmexchange.

Dans sa logique d’accompagner au mieux les PME, ECAM a noué partenariats avec :

  1. divers organisations nationales et internationales, à l’instar de la CGPME de France, Connect International, la CCIMA, la BSTP, l’Union Européenne dans le cadre d’EEN Cameroun à travers la création d’un centre de corporation des affaires etc
  2. avec les instituts de formation professionnelle, entre autres : l’IUT, l’Université catholique d’Afrique Centrale, Institut Polytechnique etc

Partenaires ECAM