Communiqué de presse ECAM et le GICAM

Entreprises Cameroun (ECAM) et Le Groupement inter-patronal du CAMEROUN (GICAM) ont signé le jeudi 17 janvier, au siège du GICAM dès 16 heures, à la signature de l’Acte marquant création d’une instance de concertation entre leurs deux organisations, et dénommée La Coordination Patronale du Cameroun, en abrégé Coordination Patronale.  

 

Les deux organisations manifestent ainsi leur volonté commune de partager l’information et d’harmoniser leurs positions sur des problématiques relevant de leurs missions patronales. Ce faisant, elles entendent promouvoir l’unité d’action patronale.

 

De plus, le contexte économique et social dégradé du Cameroun ces dernières années du Cameroun, a accéléré la prise de conscience de la mutualisation et de la coordination des actions engagées par ces deux organisations pour le compte de leurs entreprises-membres.

 

De fait, l’économie est en butte à de nombreuses fragilités. Les finances publiques sont à la peine et la dette de l’Etat s’est aggravée, notamment vis-à-vis des entreprises. Les performances des entreprises sont en régression. Les perspectives d’activités à court et moyen termes sont peu encourageantes et le moral des chefs d’entreprise est au plus bas. Plusieurs facteurs en sont la cause parmi lesquels : la pression fiscale, les excès des contrôles fiscaux et administratifs, l’accumulation des crédits de TVA non remboursés qui obère la trésorerie, l’insuffisance et la qualité de l’offre d’énergie… Facteur aggravant, l’insécurité grandissante dans plusieurs Régions du pays a mis des pans entiers de l’économie à bout de souffle. Enfin, un certain attentisme dans l’adoption des lois et règlements propres à améliorer l’environnement des affaires compromet les chances d’un redressement rapide de la situation économique.  

 

Dans ce contexte, La Coordination Patronale agira pour la mise en place de politiques efficaces qui restaurent et boostent la compétitivité et la croissance de l’économie camerounaise, sans préjudice de la conduite des activités propres au GICAM et à ECAM.

 

A titre principal, elle exercera des actions de plaidoyer auprès de l’Etat, des institutions internationales et régionales, des organisations multilatérales de coopération, de bailleurs de fonds, des Syndicats des Travailleurs. Elle interviendra sur cinq (5) thématiques : la fiscalité, les questions macro-économiques, le dialogue Etat – Secteur privé, le dialogue Employeurs – Travailleurs, les petites et moyennes entreprises.

 

La Coordination Patronale sera ouverte à l’adhésion d’autres organisations représentatives sur la base de critères clairement définis.

 

Autres Editions

Fermer le menu